Le Piano ERARD

Sébastien Erard (1752 -1831), était facteur de piano de profession et fabriquait aussi bien des harpes que des clavecins. Il construisit son premier « pianoforte » en 1777. Ils ont  un tel succès que Sébastien Erard en devient facteur du roi Louis XVI. En 1792 il est obligé de fuir la France à cause de la Révolution et avec son frère traverse la Manche pour  rejoindre Londres, où quatre ans plus tard ils ouvriront leur atelier de piano. Améliorant l’instrument, ils créent le piano en y ajoutant un pédalier, notamment pour le piano à queue. Ils travaillent sur les touches pour qu’elles remontent plus vite et que l’on puisse jouer les notes sans attendre que la touche précédente soit totalement remontée pour jouer la suivante, ce qu’ils nomme « l’échappement double » . Enfin il développent le plan de corde en inventant des agrafes pour maintenir ces dernières.

Si Erard connu un franc un succès au 19e siècle, il subit un déclin au 20e. La marque fut reprise un temps par Gaveau de 1960 à 1965 et par Schimmel pour des locations de l’instrument.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>