Touche pas, tu vas le casser

une petite anecdote, quand j’étais petite, j’ai me suis approchée d’un piano, pour appuyer sur les notes et on m’a retiré très vite « non surtout pas, tu vas la casser, touche pas ». Bon. Les années ont passée, j’ai appris, j’ai déménagé des tonnes de fois avec le piano qui a glissé des mains des déménageurs sur deux étages. Vlan. Retour au rez de chaussée. Rien de cassé, ni eux , ouf. Surtout pour eux. J’ai surtout eu peur pour eux, pas pour le piano.

Depuis je déménage en rez de chaussée.

Quelques années plus tard, un ami est venu avec sa fille qui avait 8 ans. Et comme moi, quand elle a vu le piano, elle a filé dessus et son père lui a sorti la même chose que le mien des années auparavant « ah non touche pas tu vas le casser » . Faut pas exagérer, ah moins d’y aller au marteau. Cette petite fille s’est éclatée tout de suite au piano. Aller un petit blues. Vas y amuse toi. En plus, elle est douée.

Par contre, un numérique c’est plus fragile….mais peut être une erreur de fabrication. Une note a lâché.

Pour le piano acoustique, c’est plus l’humidité, l’eau qui vont l’abimer, les différences de température rapide. La douche écossaise, il n’aime pas.

L’usure du temps quand pleins d’élèves ont joué dessus, mais de là à casser une touche, un petit marteau. C’est pas possible. S’il a tenu le choc en dévalant l’escalier il supportera le forté.