Kriegelstein

Kriegelstein était contremaître à Paris chez monsieur Jean Henri Pape. Né en Alsace à Riquewihr en 1790, il part pour la capitale en 1815 et y travaille chez des facteurs de clavecins : Mercier, Blanchet et Pape.

En 1850 il décide d’ouvrir son propre atelier de pianos droits à prix bon marchés puis construit des pianos à queue de taille moyenne.

De ses inventions qui le font connaitre à chaque Salon de 1855 à 1900, il obtient le grand prix en 1900 et est nommé chevalier de la légion d’honneur.

En 1846 il invente, comme Erard, une mécanique à double échappement qu’il fait breveté et nommer la « mécanique Krieglestein » pour se différencier de Sébastien Erard.

L’entreprise déménagera dans l’Oise en 1897. Kriegelstein meurt en 1865. Son fils dirige la manufacture de 1858 à  1922 puis ce sera au tour de son gendre Monsieur Boulé jusqu’à la fermeture de l’usine en  1931.

En tout ils auront fabriqué quelques 25000 pianos.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>