cycle des quintes

Je vais vous parler du cycle des quintes. Je vous ai fait un petit dessin, car je ne suis pas très douée en informatique.

Nous avons donc un disque à trois cercles ou zones. . Le cercle extérieure se compose des notes majeurs (écrit en Majuscule), le 2e cercle, ce sont les notes en mineurs (écrit en minuscule), et au centre les 7e diminué que l’on écrit aussi 7° ou dim7.

Ce disque qui date de 300 ans permet de retrouver des accords et donc de composer, d’improviser simplement en retrouvant tous les accords d’une gamme.

Si l’on veut composer en Do majeur. Nous allons placer un arc de couleurs sur plusieurs notes. Ici en jaune. Nous avons donc FA DO SOL, re la mi, SI. Nous allons donc pouvoir composer avec les accords qui sont dans cette grille jaune.

Si maintenant vous voulez transposer votre morceau en Mi ou tout simplement le composer en Mi. Il suffit de prendre la même grille de couleurs et de la déplacer sur le Mi, ici en vert.

Si vous voulez composer en LA, il vous suffit de déplacer la grille coloré sur le LA qui sera au centre et de reprendre le même châssis.

Vous pouvez vous fabriquer un petit calque coloré en reprenant le châssis et le faire coulisser sur la tonalité que vous souhaitez utiliser.

Sachant que la tonalité doit toujours être au centre de deux notes.

sur ce disque, les notes sont disposées quinte par quintes dans le sens des aiguilles d’une montre. De Do à SOL une quinte, de Sol à RE une quinte, de Re à La une quinte, etc

Et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre nous avons des notes placées par quartes. De Do à Fa une quarte, de Fa à Sib ou la# une quarte, de la# à re# qui est aussi un mib une quarte etc.

Le cercle en Majeur, donc le cercle externe, va nous permettre de retrouver toutes les notes de toutes les gammes Majeur.

En allant du côté des quintes nous avons des tonalités en # dièse.

En allant dans le sens des quartes, nous avons des tons en b bémol.

Moi je les ais notés en # mais c’est la même chose. La # est aussi un sib / re# est aussi un mib / sol# est à la fois un lab / do # est aussi un si b et fa# un solb. Puisque ces touches noires ont cette double fonction.

Le cercle permet ainsi de trouver le nombre de dièse dans chaque gamme.

En allant dans le sens des aiguilles d’une montre, en suivant les quintes, le nombre de dièses s’ajoute au fur et à mesure des cran.

De Do à Sol un cran = la gamme de sol M a une 1 #

De Do à Re 2 cran = la gamme de Re M a 2 #

De Do à La 3 cran = la gamme de La M a 3#

de Do à Mi 4 cran = la gamme de mi Majeur a 4#

Ce qui nous donne :

Sol 1 # / Re 2 # / la 3 # / Mi 4# / si 5# /

Idem dans la sens inverse des aiguilles d’une montre, où nous retrouvons la suite des gammes Majeurs avec bémols.

Vous ajoutez une bémol par cran à partir du Do.

De do a FA M 1 cran = 1b dans la gamme de Fa M avec bémol

De Do à la# ou si B 2 cran, ce qui nous donne 2b dans la gamme de SIbM

De Do a Re# ou mib 3 cran ce qui nous donne 3 b pour la gamme de MIbM

Dans la gamme de La B M (sol#)4 b puisque nous avons 4 cran etc

Le cycle des dièses, comme je l’ai déjà évoqué dans un article précédent est :

FA DO SOL RE LA MI SI

F C G D A E B en international. Apprenez le car tous les accords en pop, jazz seront noté en international.

Le cycle des bémols se lis a l’envers

SI MI LA RE SOL DO FA / B E A D G C F

Si nous voulons composer en LA M, nous savons qu’il y a 3# dans cette gamme, puisque le LA est le 3e cran sur le disque en partant du DO et a donc 3 #

Mais lesquelles ? Me direz vous. Et bien nous prenons notre suite de dièses : fa do sol re la mi si. Nous avons trois dièses. Donc FA DO SOL

Dans la gamme de La M : LA SI DO RE MI FA SOL , FA DO SOL seront des #

Même exercice en en BEMOL. Si vous voulez composer en SIb M. Vous suivez l’ordre des quartes. SIB est le 2e cran à partir du Do, donc la gamme de sib a 2 bémols.

On se réfère à la grille SI MI LA RE SOL DO FA.

2 bémols = Si et Mi

La gamme de SIB M se compose de 2 bémols. Le Si b est déjà là, il n’y a qu’à ajouter le mib.

Voilà pour cette partie. Vous avez pas mal de choses à explorer. Retrouver toutes les gammes.

Et composer et transposer, en commençant par la gamme de Do Majeur par exemple. Elle est plus simple parce qu’il n’y a que des notes blanches. Vous pouvez ainsi inventer des sons jazz avec 4 notes dans l’accord sur frère Jacques par exemple.

Un Accord se compose de trois notes minimum. En tierce. Une sur deux. A vous de choisir vos accords et l’ordre que vous voulez utiliser. Voyez comme cela sonne. Parfois ca fonctionne, parfois pas.

Dans un prochain article je vous dirai comment simplifier cela en utilisant les degré : I II III IV V VI VII

Car en jazz, on entend souvent parler d’un cycle II IV V ou II V I. D’accord de 7e ou de sixte. Cela correspond aux degrés. Je vous expliquerai cela dans un prochain article.

le solfege ou theorie musicale

Vous êtes nombreux à vouloir faire du piano mais rien qu’à l’idée de devoir faire du solfège, cela vous bloque.

Disons que c’est comme si vous vouliez apprendre l’allemand mais sans sa grammaire et ses déclinaisons. C’est possible, c’est apprendre à l’oral comme lorsque vous avez appris votre langue maternelle. Vous avez d’abord appris à parler. Et bien la musique c’est la même chose. On peut apprendre à l’oreille.

Le solfège c’est simplement apprendre à lire les notes, la clé de sol, la clé de fa.

Ah celle là aussi nombreux sont ceux qui me disent, j’ai arrêté le piano parce que je ne comprends rien à la clé de FA, je n’y arrive pas. (je vous explique plus bas)

Le solfège c’est aussi apprendre les rythmes, la ponctuation des notes.

Les notes ce sont les mots et le rythme, les virgules les points pour comprendre la phrase. Les nuances, fort, piano,.. Comme lorsque l’on apprend un texte de théâtre.

Selon le style que voulez apprendre, jazz et classique tout est différent autant qu’apprendre l’allemand et le néerlandais ou l’italien et l’espagnol.

Si vous voulez faire du jazz, il faut savoir improviser. Et le classique peut vous bloquer car le langage est tout autre. Les temps fort sont différents, les rythmes s comptent autrement. Et nombreux sont ceux qui s’arrachent les cheveux après avoir fait du classique et passe au même niveau en jazz.

Pourtant on peut apprendre les deux simultanément.

Quelle note, quand la jouer c’est bien. Mais il faut aussi savoir comment la jouer, avec quelle émotion.

La théorie musicale c’est apprendre les accords, les intervalles, les gammes, comment on les construit, comment on les utilise. Cela vous servira en pop, jazz..

La clé de fa, imaginons à la place des notes des chiffres de 1 à 7.

En clé de sol on compte dans l’ordre 1,2,3,4,5,6,7,

En clé de Fa , c’est dans l’autre sens 7,6,5,4,3,2,1,

Pas de miracle ni de magie , il faut faire de la lecture de notes.

Si c’est sur la partition que ce pose le problème, il faut apprendre

Soit de bas en haut, ce qui est la référence. Mais vous avez le droit d’inventer votre propre méthode. Et de lire à rebours.

Essayez, du coup, de dessiner une partition en clé de sol et clé de fa et remplacer les notes par des chiffres. Ou apprenez la notation internationale A,B,C,D,E,F,G = LA,SI, DO, RE, MI, Fa, SOL

De même ecrivez les lettre à la place des notes.

Et après ce détours faites de même avec les notes. Ecrivez DO RE mi … sur la portée.

solfège, théorie musicale, clé de fa. Oui le piano demande quelques efforts, de métronome, comme apprendre n’importe quoi.

Si cela vous dit d’apprendre un peu autrement, allez sur la page contact.

Musicotherapie

La musique c’est thérapeutique. Cela permet de lâcher prise. Un morceau bien choisit vous fera du bien. Les jours de déprime inutile de jouer ce qui est nostalgique et qui vous abattra encore plus. Mais tout dépend aussi de notre caractère. Certain aiment jouer Satie, d’autres des valses de Chopin, ou Squiban. Car jouer est encore différent que d’écouter. Cela implique tout le corps et l’esprit.

La musicothérapie et la Médecine Traditionnelle Chinoise (calebasse.com)

J’ai trouvé cette citation très juste sur le site de la Callebasse verte, cité ci dessus

« Qui connaîtra le monde et ses rythmes, connaîtra aussi l’homme et le rythme de sa vie, et qui connaîtra ces accords n’aura plus besoin de rien savoir »

Dans cet article l’on apprend que la note LA agit sur le coeur

Le mi apaise les troubles nerveux

Le do agit sur la rate

le Ré protège le poumon

le sol, renforce le rein

rien n’est dit pour le Fa et le SI

Si l’on parle d’un son pour chaque organe, il ya aussi un instrument pour chaque organe. Ainsi les cordes apaisent le coeur, la flute tonifie le foie.

La revue « Medicine », anglaise, affirme l’efficacité de la musicotherapie chinoise sur les troubles anxieux et dépressifs.

En parlant du La, cela ne m’étonne pas car beaucoup de morceaux sont composé en La et font énormément de bien.

Qu’il soit mineur ou majeur le La est fantastique.